White Hat SEO, la bible du bon référencement

referencement naturel

White Hat SEO, la bible du bon référencement

Dans le domaine du référencement, il y a bien les honnêtes autant que les espiègles ; C’est devenu comme une parodie de la guerre des trônes sur les sites web.
Pourtant ce domaine est supervisé par les grands moteurs de recherche comme Google, et qui sont là comme des commissaires fiscaux qui sanctionnent lourdement les perfides qui essayent de déjouer les résultats du SERP et la sanction est bien lourde. Alors pourquoi ignorer la bonne éthique du référencement naturel et jouer la réputation de son entreprise due à une avidité véloce ?
La réputation d’un site auprès des moteurs de recherche, particulièrement à Google, vous aidera à montrer patte blanche partout et surtout que le White Hat SEO est une technique de référencement très utilisée et l’une des plus spontanée du web.

White Hat SEO : Spontanéité et algorithmes honorés

Le fait de voir son nom en haut de la première page du SERP pour un référenceur, est comme voir un champion sur le podium des olympiades. C’est un travail de longue endurance et surtout une combativité continuelle pour se garder hors du circuit du dopage web.

C’est autant de voir que les moteurs de recherche, comme le colosse Mountain View, imposent des codes en forme d’algorithmes pour y remédier.
Les codes sont impérativement à respecter pour garantir le bon déroulement et l’usage parfait de l’outil de recherche, en plus les internautes bénéficient de ce fonctionnement général. Le principe est simple, le respect des règles permet l’usurpation des meilleurs rangs dans les SERP.

 

White Hat SEO veut dire carrément respecter l’éthique du bon référencement et ça offre l’opportunité d’optimiser le référencement naturel et l’assurance d’être du bon côté avec les moteurs de recherche. Soit , en privilégiant de référencer naturellement votre site web, vous garantissez une visibilité légitime pour votre entreprise, dans les règles de l’art.

La pratique du référenceur SEO de qualité, c’est la patience d’un pêcheur et l’habilité de la gestion du contenu, mais à la fin, les gratifications sont immenses, car les premiers rangs de la première page d’un moteur de recherche tel que Google ou Mountain View, sont gardés uniquement pour les plus honnêtes et les plus efficaces des entreprises en matière de référencement.

En surplus, la visibilité de ces organismes est concrètement la cause originale du trafic gagné, par conséquence. S’il existe du White Hat SEO, donc il y a biendes pratiques moins conventionnelles et conseillées, en termes de technique de référencement, dites aussi des pratiques « sombres » qui sont guettées par les robots des moteurs de recherche (automatiquement) et par les experts qui fouillent le web à la trace des tricheurs (manuellement).

Entre un Black ou un Grey Hat SEO, il faut bien reconnaître que la chute sera bien saumâtre pour les mauvais pratiquants.

La Bible du White Hat SEO : les 5 commandements

Pour rester vertueux aux yeux des moteurs de recherche et gagner les premiers rangs de la page des palmarès, il faut bien garder en tête l’idée de la bonne image et la réputation de l’entreprise, donc il faudra jouer noblement selon les codes naturels du bon référenceur, courtois. Méfiez-vous de la distraction et l’avidité qui pourra vous faire tomber dans les détroits du grey ou même du black Hat SEO.

Les commandements de la virtuosité

Pour atteindre ce stade de perfectionnement, il faut bien comprendre les 5 paliers de la virtuosité White Hat SEO.

1er commandement : originalité du contenu

La simple doctrine de plaire à votre lecteur, c’est d’avoir un contenu créé avec une originalité propre à votre site et par conséquent ça va plaire au SERP.
Ce contenu devra être consistant, léger, informatif et attachant, tout en respectant la bonne grammaire. Forcément, ça fera un coup double auprès de vos lecteurs et sur les moteurs de recherche !

2ème commandement : les mots qui vaillent

On ne peut pas oublier des mots-clés qui parlent outre leurs frontières et qui marquent des positions sur le SERP, car sur les moteurs de recherche une chaîne de mots est instantanément créer à chaque recherche effectuée par un internaute autour du globe.

Les mots-clés sont liés à l’activité essentielle du site de l’entreprise, ils sont insérés dans le contenu et bien placés pour améliorer la visibilité du site. Mais sachons bien que ces mots doivent être utilisés intelligemment et sans abuser, pour ne pas rater son résultat.

3ème commandement : les Backlinks sur la voie de la fiabilité

Sur plusieurs sites, on retrouve des liens hypertextes insérés dans les paragraphes er qui relient une page à une autre ou un article à un autre, soit à l’externe de ce site ou à l’une de ses rubriques. Le fait de rediriger et de guider l’utilisateur vers des liens fiables et de qualité égale, ça grade le site dans la pratique White Hat SEO, et preuve la fiabilité de ce prestataire de contenu.

4ème commandement : on veut un Speedy Gonzales

L’affichage et le chargement rapide d’un site vaut impérativement un internaute satisfait et un temps de visite plus long. Le White Hat SEO permet de réduire au maximum le taux de rebond sur le site web et en conclusion de retenir les visiteurs sur cette adresse. Car la lenteur et la lourdeur de certains font fuir les internautes après quelques clics. Donc le Speedy Gonzales du chargement gagne à tous les coups !

5ème commandement : paysagisme et architecture web

L’architecture SEO est le squelette qui entretiendra l’appréciation de l’internaute mais encore qui attirera les moteurs de recherche, qui sont demandés d’analyser et d’accomplir des indexations /classifications, aux résultats retrouvés. Donc, pour adjuger l’arborescence d’un site, on ne peut pas se permettre de sauter du coq à l’âne ! Car le White Hat SEO exige des pages bien façonnées.

Puisque c’est cette formule de bonne répartition, qui encouragera les moteurs de recherche à l’exploration du contenu et à l’amélioration du temps de la navigation et par la suite à diminuer le rebond

Conclusion

Les palmarès gagnés via le black hat SEO ou le Grey Hat SEO peuvent être alléchantes pour certains, mais les punitions sont bien lourdes, une fois la ruse est exposée, aux lumières du jour.

Cependant, atteindre la première page du SERP via un référencement naturel, habile et résolument studieux n’est pas un rêve impossible, certes ça prendra un peu plus de temps et d’efforts mais cette technique du White Hat SEO reste la plus avertie afin d’être apprécié par les moteurs de recherche.

Donc maîtrisez votre art et laissez les SERP valoriser vos bonnes pratiques.